Lisa Belluco, la nouvelle Méluche, aux gendarmes : la République, c’est moi !

Manifestation illégale d’écolo-gauchistes à Sainte-Soline (79) : 61 gendarmes blessés, dont 22 sérieusement : « c’est de l’écoterrorisme » dénonce Darmanin.

Franchement, vous je ne sais pas où vous en êtes, mais moi j’en ai franchement marre du cinoche perpétuel des prétendus écolos, lesquels ne sont que les ramassis de divers partis, n’ayant pas pu percer dans le leur, et donc passés chez les verts… qui, quel que soit le nom dont ils changent régulièrement, ne valent pas grand-chose non plus !

Ah, si ! Soyons honnêtes ; il est un domaine où ils excellent, et c’est bien le seul malheureusement : emmerder le pauvre monde, avec des théories fumeuses qu’ils nous somment de respecter… quand eux-mêmes s’en dispensent allègrement ; comme par exemple un certain Nicolas Hulot, respectable à ses débuts, mais qui avec le temps, et le succès financier, a vite viré soutien du pouvoir en place… quelle que soit sa couleur.

https://ripostelaique.com/habille-par-brigitte-bardot-lescrologiste-nicolas-hulot-naura-pas-froid-cet-hiver.html

Côté couleur justement, moi c’est le terme « verts pastèque » que je préfère pour les situer, ce légume vert à l’extérieur et rouge à l’intérieur, résumant parfaitement les gauchistes en mal de PS et PC… qui n’ont trouvé que l’écologie pour se donner encore le sentiment d’exister, précisément en pourrissant la vie de leurs concitoyens.

Donc le gars Hulot, avait décidé que le bon peuple ferait mieux de rouler à vélo plutôt qu’en bagnoles polluantes… sauf que, nommé « ministre de la Transition écologique », terme aussi flou que la sincérité qui anime ces bouffons… il a dû, transparence oblige, déclarer tout son patrimoine… parmi lequel certaines possessions ont fait tousser les citoyens :

Nicolas Hulot a déclaré neuf véhicules dans la déclaration du patrimoine des ministres. Outre un bateau, un scooter électrique et une moto BMW, six voitures ont été déclarées.

https://www.francetvinfo.fr/politique/moralisation-de-la-vie-politique/nicolas-hulot-un-ministre-de-l-ecologie-qui-possede-six-voitures_2517797.html

Et s’il était le seul ! Mais de tous temps, on peut dire que si les écolos nous ont scandalisés par leurs annonces, ils nous ont aussi diablement divertis ; notamment via certains de leurs clowns vedettes.

L’époque actuelle ne fait pas exception à la règle, avec deux têtes d’affiche qui se partagent le haut de l’affiche, sur des actualités chiantes, mais devenant subitement hilarantes avec eux dans les rôles principaux… Yannick Jadot, récemment traité de « crevure » écrit en toutes lettres sur son véhicule, et l’ineffable Sandrine Rousseau… que l’on aurait dû inventer si elle n’existait pas déjà !

Mais dans la nébuleuse NUPES, regroupant les verts, roses, rouges… c’est-à-dire d’une manière générale les faux opposés au gouvernement Macron, comme ceux voulant déposer une censure en espérant qu’elle ne soit pas votée (Jadot dans ses œuvres * ), une nouvelle pépite se fait jour, prometteuse, au point que les deux précités feraient bien de « veiller au grain » s’ils ne veulent pas se faire voler la vedette : Lisa Belluco, députée EELV/NUPES.

(*) https://ripostelaique.com/jadot-veut-deposer-des-motions-de-censure-a-condition-quelles-ne-soient-pas-votees.html

La première particularité de cette dame, c’est qu’il semblerait qu’à l’instar du gourou Méluche, ex-futur premier ministre de Macron (qui n’a semble-t-il pas du tout saisi ses appels du pied… bien que fort pu discrets) elle possède une chose très précieuse : comme lui sa personne est sacrée, et il est donc expressément défendu d’y toucher (avis aux amateurs !).

Et ceci est également valable pour les policiers qui oseraient s’opposer à ce qu’une élue de la République (toujours là quand on a besoin d’un alibi de poids, cette fameuse République… que l’on renvoie aux oubliettes aussitôt après) rejoigne une manifestation interdite, qu’ils ont précisément pour tâche de surveiller !

La scène se passe à Sainte-Soline (Deux Sèvres) entre deux factions face à face :

  • Militants écolos, opposés aux projets de retenues d’eau dites « bassines **», ici sous le nom de l’endroit, et réclamant le droit de le faire savoir en manifestant violemment… eux qui sont par ailleurs fermement opposés aux réunions, meetings et manifs de ceux qui n’adhèrent pas à leurs idées (un peu limite les écolos sur la liberté d’expression !).
  • Les policiers, envoyés au charbon par ceusses qui sont totalement incapables de faire respecter la France, avec mission de faire l’impossible pour préserver l’ordre (au besoin au péril de leurs vies, mais cela n’affecte aucunement les donneurs d’ordres).

** Pour ceux qui souhaiteraient en savoir plus sur ces histoires de bassines, et qui sont bien conscients que ce ne sont pas chez les médias du système, ni chez certains militants politiques intolérants, qu’ils obtiendront des détails… qu’il est inutile de faire connaitre au petit peuple… voici un lien intéressant.

 https://www.vienne-nature.fr/bassines-vienne/

Le curieux de l’histoire, c’est justement la présence sur le terrain, marchant carrément vers le cordon de police, de la fameuse Lisa Belluco, bousculée comme il se doit, exactement comme n’importe quel contrevenant aux ordres… ici à l’interdiction de manifester !

Car c’est devenu une constante chez ceux qui veulent imposer le politiquement correct à tout le monde : hurler au charron quand on les empêche de manifester, pour mieux mettre le souk dans les manifs des autres !

Même chez BFMTV ils sont soufflés, c’est dire… quand bien même ils s’arrangent pour tourner ensuite les faits à leur manière …

Document BFMTV : Présente samedi lors de la manifestation anti-bassines à Sainte-Soline (Deux-Sèvres), la députée écologiste Lisa Belluco affirme avoir été “bousculée et frappée par les forces de l’ordre”. Que s’est-il passé exactement ? Un extrait de la scène, que BFMTV dévoile ce lundi, montre la députée s’avancer vers les gendarmes en criant “Vous n’avez pas le droit de me toucher, je suis députée”.

Invitée dimanche de BFMTV, Lisa Belluco assurait avoir “avancé de manière pacifique, les mains en l’air” vers les forces de l’ordre, avant d’être repoussée et frappée”.

https://twitter.com/BFMTV/status/1587087739337457664

https://www.fdesouche.com/2022/10/31/vous-navez-pas-le-droit-de-me-toucher-une-video-montre-une-deputee-eelv

Depuis quand « on » s’avance pour « discuter » avec les gendarmes lors d’une manifestation interdite ? Surtout quand on est une élue ?

Régalez-vous ensuite avec les commentaires éloquents qui suivent la vidéo, désapprouvant le comportement de la parlementaire.

En revanche, cela ne semble pas en étonner certains ; bien évidemment le trublion n°1 qui après avoir raté la présidence, puis le poste de 1er sinistre… dont la visée lui a fait rater la députation…pour cause de timing impossible à cumuler ; le voici une nouvelle fois dans ses œuvres, position diamétralement opposée aujourd’hui, à celle qui serait la sienne si par aventure, demain Marine Le Pen, Zemmour, ou l’un de leurs précieux lieutenants, se trouvaient dans la situation de m’dame Belluco !

Effectivement, c’est beaucoup moins grave lorsqu’il s’agit de femmes, enfants, personnes âgées, gazées puisque leur personne n’est pas sacrée, selon les critères à géométrie variable de ce gus de plus en plus puant !

Pareil lorsqu’il s’agit de députés RN ou RECONQUETE qui se font casser la gu… par des excités intolérants de l’ultra gauche, que Darmanin qui fait semblant aujourd’hui de se scandaliser… se garde bien de dissoudre et de trainer au tribunal, comme les innocents et courageux jeune de Génération Identitaire !

https://www.bfmtv.com/police-justice/deputee-frappee-a-sainte-soline-une-video-montre-l-elue-allant-au-contact-des-gendarmes_AN-202210310431.html

Mais, touchée par la violence dont cette jeune femme a été victime (c’est elle qui le dit alors…), je ne peux m’empêcher de compatir, et du coup… j’aurais quelques petites recommandations à faire à cette « députée-bibelot-fragile à ne pas doucher », afin qu’elle vive mieux sa députation (tiens c’est rigolo, ça fait penser à un tout autre métier… quoique…).

Euh, Cocotte, si tu ne veux vraiment pas être bousculée, et encore moins touchée, il y a plusieurs solutions à ton problème… qui t’auraient sautées aux yeux s’il t’arrivait de retirer parfois tes œillères politiques :

  • Soit, tu interviens uniquement à l’Assemblée Nationale, là où est la place d’une élue, pour débattre des problèmes du jour… Le reste du temps tu bosse où tu veux (avec tes appointements et privilèges d’élus c’est fastoche) mais pas dans la rue.
  • Soit, si tu veux vraiment te dégourdir les jambes dans les manifs, tu évites le contact des gendarmes, en les laissant faire leur métier plutôt qu’en allant les affronter sur le terrain, tout en exigeant qu’on ne te touche pas ; car cela fait bien plus « môme capricieuse » que « représentante du peuple » … avis partagé par bien des citoyens.
  • Mais en tous cas, tu nous fous la paix avec tes exigences de star ; un élu quel qu’il soit, député dans ton cas, est au service du peuple détail que vous avez de plus en plus tendance à oublier, toi et tes pairs… voire carrément inverser !
  • Sinon, il y a aussi la possibilité de démissionner d’une charge tellement écrasante et dangereuse… et de se trouver un petit job peinard : caissière dans un supermarché, peut-être ; là les contacts avec la gendarmerie sont assez rares.

Voilà ! Comme je dis toujours… « moi quand je peux aider » …

Conclusion : tout ce que savent faire les Verts, c’est emmerder le monde ! Depuis le temps, ça se saurait s’ils pouvaient faire autre chose, et être vraiment utiles à Dame Nature. 

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression