Viol à Cochin : c’est contre Macron et Darmanin qu’il faut déposer plainte

Darmanin aux fraises comme d’habitude !

Bien plus véloce quand il s’agit de dissoudre une association patriote, innocente de tout crime, sauf à le contrarier, dès lors qu’elle est taxée de la tare suprême : extrême droite !

 

Décidément, rien ne les arrête ces tarés ; dans un hôpital maintenant !

Encore un viol commis par un « innocent migrant jordanien », déjà « défavorablement connu des services » (c’est la nouvelle formule, incluant donc dirigeants, police, justice…et non plus la seule police), sous 13 identités différentes, et objet de 3 OQTF !

L’était donc en France depuis un certain temps (2019), et malgré son lourd palmarès, personne n’avait encore réussi à le mettre dehors à coup de pied là où il faut, avec ou sans son consentement ?

C’est donc bien ce que nous sommes nombreux à penser : il règle un joyeux bordel au sommet de l’état, et à tous les niveaux, car s’il s’agissait d’un cas rarissime, ce pourrait être un peu excusable… sauf qu’il est de plus en plus aveuglant qu’ils sont nombreux à errer dans la nature, tous ces gus à la libido détraquée, à la recherche permanente d’une proie, consentante ou non, avec ou sans affinités… c’est le cadet de leurs soucis !

Trop facile de toujours leur trouver des excuses, sous le fallacieux prétexte « qu’ils n’auraient pas les codes » (à qui la faute d’ailleurs ?) … et pour cause, l’hallucinant laxisme des dirigeants français, toutes couleurs confondues (hors le bleu marine) depuis des décennies, est désormais connu du monde entier, et plus précisément dans l’Afrique entière, où le bruit court qu’en France « on peut se servir » des biens d’autrui, incluant compagnes, filles, sœurs, mères, tantes, nièces… sans risque de s’attirer des ennuis, ou alors si peu…

Les bécasses (pour rester sobre) qui se pavanent dans les manifs pro-migrants avec des pancartes souhaitant la bienvenue aux prétendus « réfugiés », prêtes à accueillir chez elles de fieffés inconnus… et plus si affinités… n’ont pas encore compris le terrible danger qui les guette (et pas seulement leur intimité), parce que consentantes ou non, les « invités » se passeront de code dont ils n’ont nul besoin… pour aller bien au-delà de ce qu’elles sont prêtes à leur accorder, parfois même en guise de remerciement, en les égorgeant, voire en les décapitant… pour les plus extrémistes, venus surtout pour tuer du mécréant !

 

Et même si les bisounours au QI d’huitre, glapissent « au raciste » dès qu’un citoyen fait mine de dénoncer les méfaits des migrants ; ceux-ci sont bien réels, ne leur en déplaise, vérifiables chaque jour sur les faits divers qui en sont remplis … Notamment les agressions sexuelles et viols.

Car précisément dans le domaine sexuel, où leur pseudo religion les maintient dans une frustration permanente, quand ça les prend, ça les prend… et n’importe qui peut y passer ; un bébé, une grand-mère, peu importe !

Eux ce sont bien évidemment les migrants, pour beaucoup africains et islamistes, entrés sur le territoire illégalement, dont la présence sur notre sol est dont totalement illégitime… et dont les exactions de toutes natures (agression, vol, viol, égorgement, décapitation…) en nombre croissant, commencent à sérieusement inquiéter les citoyens… même si pour beaucoup, il leur a fallu beaucoup trop de temps pour comprendre !

Le scandale du moment c’est d’apprendre qu’une jeune femme de 34 ans a été violée, à l’hôpital Cochin, où elle avait été conduite après un malaise à la sortie d’un bar.

C’est à quatre heure du matin qu’elle met en fuite le répugnant personnage en criant après s’être réveillée en plein viol.

Rattrapé par la police, il apparait qu’il avait prémédité son viol :

L’enquête révèle que le suspect aurait repéré Isabelle dès son malaise devant le bar. D’après des témoins, cet homme “rôdait “autour de la jeune femme à terre en la regardant avec insistance, comme “un mort de faim”, témoignera devant les policiers le patron de l’établissement qui avait demandé à l’un de ses agents de sécurité d’éloigner cet homme.

Or, une heure plus tard, c’est au même endroit que le suspect simule un coma éthylique, “du cinéma”, selon un témoin. Rappelés sur place, les pompiers le prennent en charge et le conduisent également à l’hôpital Cochin. Prétextant être incapable de marcher, il est emmené en fauteuil roulant par une infirmière jusqu’à une chambre dans le même couloir qu’Isabelle.

Dès l’infirmière partie, le suspect quitte sa chambre et va de box en box avant d’être intercepté par une soignante qui le raccompagne à sa chambre. Mais quelques minutes plus tard, il sort à nouveau et rejoint le box où se trouvait la victime, comme le prouvent les enregistrements des caméras de surveillance de l’hôpital. Un comportement qui laisse supposer aux enquêteurs un geste prémédité de cet homme.

https://twitter.com/i/status/1595893522384945152

Particulièrement vicelard, ce multi-identités, suspecté de viol sur mineur en 2020 (affaire classée sans suite !) avait fait une demande d’asile, s’opposant ainsi à ses obligations de quitter le territoire.

Comment le misérable paon Darmanin, va-t-il nous expliquer que la demande d’asile de l’individu a pu être acceptée de ses services, puisqu’on nous annonce qu’il était « défavorablement connu des services » ???

De toute évidence, et contrairement à ce que clament avec constance, les trois bouffons Macron, Darmanin, Dupont-Moretti, pratiquant outrageusement l’autosatisfaction, leur rapport qualité/salaire est archi nul puisque parfaitement incapables de maitriser cette immigration débridée !

De deux choses l’une, ou ils sont effectivement nullissimes au point d’être totalement dépassés ; soit ils ne sont que les caniches de l’UE et ses donneurs d’ordres, souhaitant noyer l’Europe sous une marée de migrants sauvages et meurtriers.

Mais ce qui reste le plus scandaleux, c’est que la malheureuse victime, qui au départ à  pris la bonne décision de porter plainte… se soit trompée de cible puisque c’est l’hôpital Cochin qu’elle vise, alors que, aucun des responsables de l’hôpital ne sont blâmables, mais qu’au contraire, ceux qui le sont au premier degré, ce sont les minables Darmanin, pseudo ministre de l’Intérieur, incapable de remplir son rôle de protecteur des citoyens… ainsi que François Braun, le ministre de la Santé, qui a succédé au triste Véran, avec la même inefficacité !

Bientôt dans la France de Macron, si rien de bouge …

… à moins que :

Ceci n’est pas un appel à la haine, mais bien plutôt le rêve de bien des patriotes, en réponse précisément à la haine de Macron envers la France et les Français ; c’est lui qui est condamnable, ainsi que tous ses complices, non les citoyens qu’ils manipulent et à qui il ment effrontément, les  trahissant sans répit !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression